L'Ancienne Cour des Chevaliers de Malte

LETTRE DE NOTRE ANCIEN CURÉ DU VILLAGE

L'abbé Eugène PAPIRER, un passionné de l'histoire du village

LA COUR DES CHEVALIERS DE MALTE à KIENTZHEIM

L’ordre des Chevaliers de Saint Jean de Colmar, avait des possessions à Kientzheim dès le 13 ème siècle.

En l’année 1284, le jour de la fête de Sainte Agathe ( 5 février ) “Swester hedin von Kônshé”, une jeune fille riche, qui s’était jointe à la Communauté des Clarisses de Kientzheim” , fit don aux Chevaliers d’une vigne, appelée “Gravenacker”.

Dans la suite de nombreux donateurs — tels le chevalier André de Winecke, en 1312, ou l’écuyer “Claus von Orswilre, genannt gönsche edelknecht", en 1437, — ont légué à l’ordre d’autres biens ou des rentes importantes dans le vignoble de Kientzheim.

Dans le village même, les chevaliers disposaient, pour l‘administration de leurs propriétés et l‘encavement du vin dû par les censitaires (“Gülten”), déjà en 1378, d’une maison avec ses dépendances, située dans la grand’rue et nommée “Ordenshaus zue Künzen”. Contigüe à l’ancien mur d’enceinte du château seigneurial, cette cour des chevaliers se trouvait à la place, qu’occupe aujourd’hui le jardin de M. André Blanck, délimité du côté de la rue par un mur crénelé.

A partir de 1455 la commanderie de Calmar renonçait à avoir une propre administration à Kientzheim, et donnait la maison en bail. Cent ans plus tard, en 1570, le glorieux capitaine de guerre et illustre seigneur de la Baronnie de Hohenlandsberg, Lazare de Schwendi, que les viticulteurs alsaciens appellent le “Père du vin de Tokay “, acheta l’immeuble à l’Ordre, l’incorpora au domaine de son château et construisit à la place des bâtiments délabrés un cellier et des dépendances.

Depuis, d’autres grands seigneurs, parmi lesquels le Baron Joseph de Pons de Monclar, gouverneur militaire de l’Alsace, après la guerre de Trente Ans, et Georges André et Philippe Aimé de Golbéry au 19 ème siècle, ont été les possesseurs du château.

En 1972 M. le Baron Jean De Castex céda la parcelle du domaine, qui avait appartenu autrefois aux chevaliers de Malte, à M. André Blanck, le descendant d’une famille de Kientzheim, dans laquelle on est vigneron de père en fils.

Monsieur Blanck a d’abord uni le terrain cédé à sa propriété. Puis, désireux de sortir de l’oubli et de faire revivre le souvenir de la longue présence des Chevaliers dans notre ville, il a sollicité et obtenu de l’autorité suprême de “l’Ordre Souverain de Malte” l’agrément de nommer désormais l’ensemble de sa propriété viticole,

                        “Domaine à l’Ancienne Cour des Chevaliers de Malte”

Domaine et propriété viticole, dont la renommée n’est plus à faire La Famille André Blanck de Kientzheim est en effet bien connue du public pour l’excellence de ses vins d1Alsace, qui proviennent de cépages nobles, choisis parmi les meilleurs, plantés avec passion dans le sol fertile des collines ensoleillées à l’entrée de la Vallée de Kaysersberg.

Je souhaite à Monsieur et Madame André Blanck, et à leurs enfants que, selon la belle devise du seigneur Lazare de Schwendi :

“ Durat et lucet "

Ils continuent d’être persévérants dans l’effort & brillant dans le succès !

Monsieur le Chanoine Eugène Papirer
Ancien curé de la paroisse de Kientzheim

Découvrez notre vignoble

A décrouvrir en ce moment !

Crémant d'Alsace

75 CL

10.00 €

Découvrir